Ultima IX – Le scénario de Bob White

Posted by Sergorn     Category: News

Il y a environ deux ans de cela, le Ultima Codex (ou plutôt Ultima Aiera comme s’il s’appelait alors) fit une découverte majeure pour la communauté, en obtenant grâce à Joe Garrity (gérant du “Musée Origin”) et Bob White officielle, le scénario complet de la version originale d’Ultima IX – celle-là même qui vu mise de côté en 1996 au profit d’Ultima Online.

Pour la petite histoire, il s’agit en fait de la seconde version d’Ultima IX. La première version (qui utilisait une version améliorée en SVGA du moteur d’Ultima VIII/Crusader) reste encore inconnue à ce jour, mais son développement vu rapidement arrêté quand Richard Garriott peu satisfait de la direction prise repris les rennes du projet. Cela mena à ce qu’on réfère habituellement à la “version originale” d’Ultima IX qui utilisait un moteur en 3D avec une vue isométrique (un peu à l’instar du premier Neverwinter Nights ou de Dungeon Siege). Le développement de cette version avançait à grand pas, et beaucoup de screens de gameplay et de cinématiques fut donné à la presse. Mais en 1996, devant le succès inattendu de l’alpha d’Ultima Online, Electronic Arts exige qu’Ultima IX soit mis en stand-by le temps que soit terminé UO, et c’est toute l’équipe qui est transférée dessus jusqu’à la sortie du jeu fin 1997. Suite à la sortie d’UO le développement d’Ultima IX reprend… mais cela mène à une réécriture complète du moteur, un changement de vue, des changements de développeurs et des réécritures massives du scénario. Bob White, figure emblématique de l’époque car il fut le premier à ouvrir la communication avec les fans, finira même par quitter Origin à son tour.

En 1999, quelques semaines après la sortie du jeu, Bob White accepté à la demande d’un fan de présenter un résumer cette version originale du jeu – résumé qui par ailleurs est présent sur ce site que je vous invite à relire. C’est ce qui donna à cette version le sobriquet de “Scénario de Bob White” même s’il n’en est techniquement pas l’auteur (les auteurs originaux en étant Richard Garriott, Brian Martin et le regretté John Watson).

Et donc après toutes ces années où seul ce vague résumé nous était accessible (menant par ailleurs à beaucoup de spéculations et d’assomptions erronées), c’est donc le document complet que s’est procupé le Codex, 50 pages qui sont consultables ici, sachant que cette découverte suivait quelques mois plus tôt ce sont les documents de donjon de cette version.

A noter que là où le scénario est daté de l’été 1997 (il s’agit de la dernier révision effectuée avant que le projet ne change de direction), les documents de donjon datent quant à eux de Mars 1995, ce qui explique quelques différences même s’il s’agit bien du même scénario.

Comme le document est assez énorme et prendra au moins une ou deux heures pour être lu en entier – sans parler du fait qu’il soit en anglais – j’ai décidé d’en résumer les aspects les plus importants et intéressants, tout particulièrement ceux qui n’étaient pas dans le résumé posté initialement par Bob White en 1999 que je vous invite une fois de plus à  relire avant de lire la suite de cette news.

  • Le Gardien et l’Avatar ne font qu’un. Ce n’était PAS un ajout d’Ed Del Castillo. Ce n’était PAS un ajout du scénario final. C’était l’origine prévue dès le départ pour le Gardian, et ce dès la première version Britannienne du scénario. L’explication donnée est exactement la même que celle offerte par Richard Garriott dans le Clue Book d’Ultima IX, où les Shadowlords ont été formés par le côté maléfique de l’Avatar qu’abritait la Gemme de l’Immortalité de Mondain qui ont ensuite fusionné après leur « destruction » pour devenir le Gardien. Cela renforce aussi la crédibilité du commentaire du Designer Principal Seth Mendelsohn qui évoquait au moment de la sortie d’Ultima IX que Garriott avait eu cette idée à l’époque d’Ultima VII.
  • En dépit de leur relation, il ne semble pas qu’attaquer le Gardien fasse du mal à l’Avatar comme dans les réécritures successives d’Ed Del Castillo et de Seth Mendelsohn. L’Avatar doit d’ailleurs affronter et « tuer » le Gardien avec des Pouvoirs Éthérés à Stonegate avant de lancer le rituel d’Armageddon.
  • Si rien n’explique comment Blackthorn s’est retrouvé à servir le Gardien, le fait qu’il soit la réincarnation des Shadowlords semble être la raison pour laquelle Blackthorn le sert en plus du fait de vouloir se venger de son bannissement. (Il parait très probable que sa présence sur l’Isle Serpent ait été effacée de la continuité à ce stade)
  • Les Colonnes font sortir les lunes de leur orbite, faisant notamment que les portes de lunes ne fonctionnent plus. C’était donc également un point du scénario existant dès le début. Aucune explication n’est donnée pour justifier le retour des Portes de Lunes (mais c’est un point qui aurait peut-être évoqué en dialogues).
  • Il y clairement des signes d’une romance entre l’Avatar et Raven – qui était d’ailleurs censé être un homme si l’Avatar était une femme. Ce n’était donc pas non plus un ajout d’Ed Del Castillo. Il est possible que la romance ait été optionnelle, mais le personnage a clairement été conçu dès le départ comme une romance potentielle pour l’Avatar.
  • Hawkwind EST le Seigneur du Temps. Ce qui dans Ultima IX ne semblait être qu’un élément rajouté à la va-vite, était en fait les vestiges d’un élément scénaristique beaucoup plus important. Son identité est par ailleurs révélée dès les premières minutes du jeu.
  • Non seulement Hawkwind est le Seigneur du Temps, mais il est également le dernier survivant d’une ancienne race appelée les Ultima (je ne plaisante pas !) Les Ultima cherchaient à éradiquer le mal au fond d’eux-mêmes, et y parvinrent en rejetant ce mal de leur être. Mais à chaque fois qu’un Avatar de Vertu naissait… un Avatar de Corruption prenait également vie. Cela mena à une longue guerre entre les Ultima et leurs parties maléfiques qui s’étendit à travers l’univers.
  • Hawkwind finit par être le seul survivant de cette guerre, toujours à combattre son propre Avatar maléfique. Dans un moment de clarté, il réalisa qu’il devait embrasser son côté maléfique et s’offrir à lui. De ce fait, il devient à nouveau un avec lui, menant à une forme d’Ascension qui donna naissance à un être plus puissant : le Seigneur du Temps.
  • Hawkwind en retira une nouvelle forme de sagesse et réalisa qu’il n’existait ni de bien ni mal absolu et qu’il fallait suivre une certain forme d’équilibre. Il créa ainsi le Codex de l’Ultime Sagesse comme un moyen de guider les gens sur le chemin des Vertus qu’avait trouvé son peuple, mais aussi comme une mise en garde, car la Vertu doit être un moyen, et non une fin en soi. (Ce n’est pas dit explicitement, mais ça laisse entendre de cette voie n’était PAS censé mener à la création d’un Gardien comme c’est arrive avec les Ultima, mais que c’est arrivé à cause de la Gemme d’Immortalité).
  • L’Avatar se voit offert une arme par Hawkwind au début du jeu qui évolue au fur et à mesure qu’il gagne du Karma.
  • Il est question de pouvoirs Ethérés mais peu de détails sont donnés (selon les designs docs des donjons il semblerait que l’Avatar les obtenait graduellement à chaque fois qu’un glyphe était retiré d’une colonne).
  • Bien que le document ne donne aucune explication quant au retour des Compagnons de l’Isle Serpent, il mentionne les aventures passées de l’Avatar y-compris Serpent Isle avec Iolo, alors cela aurait peut-être été évoqué en dialogue.
  • Les Wyrmguards finissent par être révélés comme étant les Rangers, corrompus par le Gardien – du fait qu’ils étaient les gens les plus en osmose avec leur propre spiritualité. Shamino s’est lui-même mis en stase afin de ne pas être victime de cette corruption. Ce semble être le seul aspect du jeu qui soit similaire à la corruption mentales des Colonnes présente dans le jeu final.
  • Les Gargouilles servent le Gardien de leur plein gré, car il s’est servi de leur mécontentement et a en vérité planté les graines pour les préparer à cela depuis l’époque d’Ultima VI. Après la mort des Seigneurs de l’Ombre, leur ombre semble avoir possédé une jeune gargouille sans ailes dans le monde des Gargouilles qui fut considéré comme une sorte de Sauveur pour le peuple Gargouille. Ce Sauveur mena les Gargouilles à la surface à attaquer Britannia et les Sanctuaires, mais disparut juste avant que l’Avatar n’entre dans le monde des Gargouilles tout en promettant son retour. (Tout cela semble suggérer que l’apparence rougeâtre du Gardien viendrait du fait qu’il serait cette Gargouille possédée et évoluée, mais c’est honnêtement très bizarre et assez contradictoire avec d’autres point du scénario).
  • Quand Blackthorn est arrivé sur Terfin, il promit de mener les Gargouilles à leur Sauveur (qui est bien évidemment le Gardien) et ils acceptèrent de le servir, construisant la Forteresse de l’Exultation et très certainement la Porte Noire utilisée par le Gardien pour entrer en Britannia. (Le monde des  Gargouilles est curieusement appelé Ambrosia dans ce jet de l’histoire. Selon la liste des révisions de l’histoire, Ambrosia a eu tendance à aller et venir, alors il est possible qu’il s’agit juste d’une erreur, ou que ces évènements soient supposés avoir eu lieu dans la cité Gargouille d’Ambrosia plutôt qu’à l’époque d’Ultima VI).
  • Les seuls Gargouilles qui ne sont pas liguées avec le Gardien sont Desbet et Vasagralem qui se cachent dans les ruines de l’Abbaye de l’Empathie et aident plus tard l’Avatar à fabriquer des armes contre les hordes Gargouilles. (La liste des révisions montrent qu’à un moment, ils étaient sensé se cacher à Ambrosia. Difficile de dire s’il s’agit de l’île d’Ultima VII ou la Ville Sous-marine des versions futures du jeu mais les documents de donjon semblent suggérer une Ambrosia sous-marine).
  • La Nouvelle Magincia a été rasée par la première attaque des Gargouilles. Les Chevaliers de l’Ordre du Serpent d’Argent ont essayé de reprendre la ville mais n’ont trouvé que ruines à leur arrivée. Entretemps, les Gargouilles ont attaqué et détruit le Bastion du Serpent. Les survivants sont allé fonder la Citadelle de Valoria et former son ordre de chevalerie
  • Il n’y a aucune trace de Yew. Il n’est précisé nulle part si la ville a disparu à la suite du cataclysme, d’une attaque ou a simplement été engloutie par la forêt comme cela avait commencé à l’époque d’Ultima VII. Le conseil des druides est maintenant à Cove. (La liste des révisions mentionne la présence de Yew dans des versions antérieures du scénario mais la majorité du contenu important à été transféré à Trinsic).
  • Minoc a également disparu et a été remplacé par un camp de gitans appelé Mystvale. (Mystvale semble avoir eu tendance à aller et venir à chaque révision)
  • Skara Brae est toujours une ville en ruine et n’a pas été restaurée depuis Ultima VII. L’esprit démoniaque qui contrôlait Horance a maintenant pris possession d’une Dracoliche dans le Puits aux Âmes et a ainsi gardé son contrôle sur les morts-vivants.
  • Certains donjons ne sont pas mentionnés et ne semblent servir que de crawlers afin d’obtenir les Glyphes. Il semblerait que leur rôle dans le scénario aient été réduit au fil des révisions (notamment Shame était censé être l’endroit où l’Avatar trouvait l’Epée de Vitesse Enilno, mais ce fut coupé).
  • Il est mentionné que l’île de l’Avatar a sombré à la fin d’Ultima Underword, mais que les Sanctuaires du Codex et de l’Humilité gisent au dessus de l’eau (il y a une incohérence visible là vu l’île était bel et bien présente dans Ultima VII).
  • Cove est entourée de montagnes sans aucun accès terrestre. Un passage naval souterrain permet d’y accéder et les montagnes sont en vérité une illusion de Nicodemus qui est le protecteur de Cove. (Les documents des donjons suggèrent qu’à un moment Cove n’était atteignable que par un ballon volant qui a visiblement été retiré à un moment).
  • Il y a une mention un peu bizarre d’un « vaisseau volant ». Peut-être une référence au Ballon disparu.
  • Le Codex n’apparait pas dans le jeu. La liste des révisions signale qu’il y était pour un temps mais fut retiré. Le Sanctuaire de la Spiritualité semble remplir le rôle de donner à l’Avatar tout un tas d’information de background, notament au sujet des Ultima.
  • Il y a un groupe, mais aucun moyen de savoir combien de membre il y aurait eu dedans. Il semble néanmoins que ce soit plus que les deux membres qui aient été tenté au moment du passage à la 3D complète.
  • Jaana dirige le Haut Conseil de Cove, et ne peut se joindre à l’Avatar à cause de ça.
  • Geoffrey demeure au château aux côtés de Lord British durant toute la durée du jeu et devient très hostile envers l’Avatar quand ce dernier paraît être un traitre. Il est révélé qu’il possède une fille appelée Mistral qui est moine dans le Monastaire de Britain et aide plus tard l’Avatar à espionner Amoranth.
  • Iolo est très vieux et ne peux presque plus quitter son lit. Il vit également à Cove où Gwenno s’occupe de lui. Aucun d’entre-eux ne rejoint le groupe, bien que Iolo donne à l’Avatar des informations capitales quand il recherche le meurtrier de Corrigan.
  • Près de la fin du jeu, le Seigneur du Temps renvoie Iolo le temps à travers une Porte de Lune Blanche (!) avant qu’il puisse inverser le temps sur les Glyphes et les retransformer en Runes. Ce processus fait aussi que Iolo redevient un jeune homme !
  • Katrina se trouve à Trinsic avec Sentri. Si Sentri peut rejoindre l’Avatar, il semble que ce ne soit pas le cas avec Katrina du fait qu’elle soit enceinte. (Cela suggère que Sentri en serait le faire, mais ce n’est pas dit explicitement dans le document).
  • Julia travaille comme forgeron à Trinsic et aide plus tard dans le jeu à former les armes de Roche Noire pour affronter les Gargouilles. Elle ne semble pas pouvoir rejoindre le groupe.
  • Mariah est à Moonglow et peut rejoindre le groupe. Elle l’aide l’Avatar à rejoindre le Cercle des Mages au travers d’un rituel à Deceit.
  • Il y a un jeune paladin nommé Evan qui rejoins le groupe de l’Avatar quand ce dernier part à la recherche des Paladins perdus. Il est l’Ecuyer du propre Ecuyer de Dupre. (C’est la seule mention de Dupre dans le document – il ne semble pas apparaitre sous quelque forme que ce soit dans le jeu).
  • Suite à l’exécution de Blackthorn, Lord British rejoins le groupe de l’Avatar et botte le cul du Slasher of the Veil dans l’Abysse (« Tu vas voir ! » s’exclame notre Souverain !) Il semble rester dans le groupe jusqu’à la fin du jeu.
  • On a la possibilité de voler à dos de Dragon si on convainc la Reine Dragon de nous aider.
  • Quand Britannia est au bord de la guerre civile, divers évènements ont lieu pour montrer la tension croissante de par le royaume comme des mages étant exécutés à Britain ou une taverne incendiée à Trinsic.
  • Il y une Wyrmguard nomée Slaine qui joue rôle d’antagoniste au fil du jeu, un peu à l’instar de Blackthorn dans le jeu final. Il y a d’ailleurs pas mal d’éléments en commun : elle perds un œil quand Raven sauve l’Avatar après sa capture, se retrouve à tuer des Gitans à Minoc…
  • Il y a quelques moments assez gore, voire choquant (comme Slaine la Wyrmguard qui porte un collier fait d’oeils de gitans berk)
  • Pour attaquer Terfin, il faut mettre plusieurs choses en place afin de contrer les Wyrmguards volant de Blackthorn, ses forces navales et ses forces terrestres gargouilles. Selon la façon dont sont gérées les choses, la grande bataille de Terfin aurait été plus ou moins difficiles avec plus ou moins d’ennemis à affronter.
  • Le jeu ne semblait pas être aussi linéaire que le résumé le laisse entendre. Il y a un certain nombre de mentions de choses qui peuvent être faites à d’autres moments dans le jeu. Notamment le fait de devoir obtenir les Glyphes dans les donjons semble relativement peu linéaire et réalisable quand on le veut dans le jeu. Britannia donne l’impression d’être assez ouverte.
  • A la fin du jeu, Skara Brae est emmenée dans le vide dans une orbe de lumière et voyage vers un monde appelée New Britannia que le sage Hawkwind a selectionné. Le scène est en fait vue à travers le télescope de Richard Garriott !
  • Dans cette version du scénario, le passage concernant Skara Brae/New Britannia a lieu avant la séquence d’Armageddon et le jeu s’achève avec l’Avatar et Lord British contemplant le monde dévasté (comme vue dans la vidéo dont je parle ci-dessous). Il n’est fait aucune mention de l’Armageddon entrainant l’Ascension de l’Avatar ou la mort de Lord British comme dans le résumé de 1999. (Il est possible que l’ordre des événements aient été changé plusieurs fois au fil des réécritures).

Enfin les observations qui suivent détaillent les différence entre cette révision finale du scénario et les documents de donjons.

  • Cove ne peut effectivement être atteinte que par Ballon.
  • Despise contient la moitié des plans du ballon, en faisant un passage obligatoire tôt dans le jeu. Dans la révision finale, Despise semble d’avoir d’autre objectif que d’offrir une Colonne à désactiver.
  • L’entrance de l’Abysse est au fond de l’océan et ne peut être atteinte que par une cloche qui plonge dans l’eau (ce qui va de paire avec le fait qu’elle était sensé avoir sombré à la fin d’Ultima Underworld), alors que révision finale mentionne une entrée semblable à un puit qui est accessible par un portail créé par le Sanctuaire de l’Humilité et celui du Codex.
  • L’intrigue dans Destard avec la Reine Dragon qui se déguise sous forme humaine parait inexistante et le document dit juste que l’Avatar doit convaincre la créature de l’aider.
  • L’Avatar doit voyager jusqu’aux ruines d’Ambrosia pour y trouver Desbet et Vasagralem. Ambrosia est sous l’océan et ne peut être atteinte que par un tourbillon près de New Magincia (un élément qu’on retrouvera par ailleurs dans la version finale du jeu). Desbet rejoint le groupe et l’Avatar doit s’évader par Hythloth qui relie la cité sous-marine d’Ambrosia aux égouts de Britain (la partie insertion narrative semble suggéré que le lien entre les deux lieux est magique, mais le document en lui-même dit qu’il s’agit juste d’un tunnel bloqué par des cristaux magiques).
  • Il n’est jamais mentionné s’il s’agit de l’Ambrosia d’Ultima VII et de la vilel sous-marines des versions suivantes du scenario, mais je penche vers la seconde solution. Si tel est le cas cela suggère que tout le background concernant le Gardien et les Gargouilles étaient censé se produire dans la ville sous-marine d’Ambrosia.
  • Hythloth n’est pas mentionné dans la révision finale, suggérant qu’il n’avait d’autre but que d’y trouver un Glyphe.
  • Shame sert d’épreuve afin de permettre à l’Avatar de rejoindre la Guild en volant l’épée de vitesse d’un chef bandi appelé Kaeden. Il n’est pas mentionné s’il s’agit d’Enilno d’Ultima II. Dans la révision finale de Shame, le donjon ne semble là encore n’avoir d’autre but que d’y récolter un Glyphe.
  • Wrong est le lieu où l’Avatar est emprisonné avec Raven après avoir espionné Verona/Amoranth. Dans la révision finale c’est devenu un donjon différent et sans lien, variant selon la personne que l’Avatar a été surpris à espionner. Cela suggère là encore

Que dire sinon: whoa. Soyons clair et suis et resterez toujours un grand défenseur d’Utima IX et de son scénario, ne serait-ce que dans le fond. Mais il faut avouer que ce scénario original est exceptionnel et rempli d’idée tout simplement bluffantes – comme cella de la race des Ultima qui en ce me concerne a rejoint ma canon personnel. Dire qu’il y a de quoi regretter que cette version vu bazardé est un euphémisme surtout Bob White a par ailleurs précisé que le jeu était presque en Alpha au moment où son développement fut gelé, avec la carte du monde achevée à 80%, et a plupart des ville et donjons construits.

C’était donc la nouvelle du jour, mais ce n’est pas tout car je prépare pour demain des observations sur le scénario suivant d’Ultima IX et la version controversée d’Ed Del Castillo…

Tags: , , , , , , , ,

Comments are closed.